L’énorme excès de poids peut amener à une détérioration importante de l’organisme chez l’individu. Voilà pourquoi,  le bypass jouit  d’une forte popularité dans le monde de la médecine chirurgicale moderne. Beaucoup de patients européens, qui souffrent  de l’obésité trouvent que  le recours au bypass en Tunisie est une  solution idéale :  le Bypass en Tunisie, ne coûte  pas cher.  Ce grand  avantage n’a aucun  impact négatif  sur la qualité du soin et du service.

 

Bypass - perdre du poids - Tunisie

 

Le bypass est une des techniques les plus courantes dans le domaine de la chirurgie de l’obésité. Mise au point et pratiquée depuis plus de trente ans, elle est considérée comme étant l’opération la plus efficace du point de vue de la fiabilité, à côté de l’anneau gastrique et de la technique de Sleeve. Ses résultats garantis et permanents en ont fait une solution pratique pour toute personne désirant faire face à une obésité excessive.

Le bypass se dresse comme une solution salvatrice face à un phénomène d’obésité en constante augmentation sur le plan international ; c’est une opération conçue spécialement pour toute personne éprouvant des difficultés à perdre du poids par des voies conventionnelles (régimes, exercices physiques,…).

 

 

Prix Bypass Tunisie


Intervention Tarif Durée du séjour
Bypass Gastrique 6.950 euros 4 nuits /5 jours

devis Bypass Tunisie

Bypass : un court-circuit gastrique

Le procédé consiste principalement à court-circuiter une grande partie de l’estomac en agrafant une petite poche gastrique par cœlioscopie (une partie de l’intestin ne sera plus servie pour digérer les aliments). La taille de l’estomac est restreinte (qui après l’opération aura un volume de 30ml) et les aliments ne transitent plus par l’estomac et par la partie supérieure du tube digestif, mais passent directement dans la partie moyenne de l’intestin grêle. L’estomac est amené ainsi à diminuer sa capacité d’absorption et de stockage des aliments.
A titre de comparaison, la capacité de l’absorption de l’estomac est de 100 cl dans sa forme originale et de seulement 4 cl après l’agrafe de la petite poche gastrique. L’opération amènera donc le patient à ne plus absorber qu’environ 10% de la quantité initiale.

 

Court-circuit estomac
Court-circuit de l’estomac au cours d’un Bypass gastrique

 

Mini Bypass gastrique

Ayant en commun avec le bypass classique les grandes lignes de la procédure (c’est à dire diminuer l’estomac et réduire sa capacité d’absorption), le mini bypass se distingue néanmoins de l’opération classique par une plus grande facilité d’un point de vue technique de l’opération (une seule suture entre l’intestin grêle et l’estomac au lieu de deux), un gain de temps considérable de l’opération (1 heure au lieu des 2 ou 3 heures habituelles), mais aussi la diminution des risques de complications par rapport au bypass classique.

Quelle est la différence entre le Bypass et le Mini bypass gastrique?

Le Bypass nécessite une suture au pied de l’anse. Cette dernière prend la forme d’un Y. Pour un mini bypass, la poche gastrique est plus longue. Au cours de cette intervention, le chirurgien bariatrique ne pratique qu’une seule suture faite entre l’estomac et l’intestin grêle. L’anse est sous la forme d’un Omega. C’est la principale différence entre les deux interventions. Le Mini Bypass est plus simple. Pourtant, il offre le même résultat qu’un Bypass classique. Cette chirurgie réparatrice a l’avantage d’être facilement réversible en comparaison avec le By-pass.

Pour qui est indiqué le Bypass gastrique?

Comme pour l’anneau gastrique ou le sleeve, le bypass gastrique est envisageable pour toute personne adulte (entre 20 et 65 ans) voulant mettre fin à une situation d’obésité importante. Généralement les personnes ayant recours à cette opération accusent un IMC (Indice de Masse Corporelle) supérieur à 30 kg/m² (obésité modérée) ou bien à 40 kg/m² (obésité morbide ou massive).
Il est à noter que le bypass, comme d’ailleurs toute autre opération de chirurgie de l’obésité, n’est prise en considération que lorsqu’il y’a constatation de l’échec de tentatives d’amaigrissement plus conventionnelles comme un régime alimentaire ou bien l’exercice physique.
Dans tous les cas, une rencontre avec le chirurgien déterminera s’il y’a possibilité d’entreprendre des solutions autres que l’opération chirurgicale, cette dernière étant proposée comme ultime.

 L’implication de plusieurs spécialistes est nécessaire, par exemple, le cardiologue, le nutritionniste, le pneumologue et le psychiatre.

 

Qu’est-ce que le syndrome de petit estomac?

Après le Bypass, la contenance de l’estomac diminue. Il est indispensable de fractionner les repas durant quelques mois après l’opération. Il faut que l’apport protidique soit maintenu afin de prévenir la survenue d’une carence en vitamines. De nombreux tests permettent de rechercher les carences.

 

Perte de poids après un Bypass en Tunisie : Photos Avant / Apres

Cette patiente dépassait les 150 kilos , elle a eu un échec d’amaigrissement après un régime alimentaire. Notre chirurgien lui a proposé de faire le bypass pour réduire le volume de l’estomac et avoir un court circuit gastrique. Après cette chirurgie bariatrique la patiente a perdu 75% de son excès de poids. La perte du poids est remarquable d’après cette photo avant après.

Avant Apres bypass Tunisie

Intervention

Après une rencontre préliminaire qui permettra au chirurgien de collecter les données nécessaires concernant le patient (âge, allergies, maladies cardio-vasculaires, type d’obésité,…), ce dernier sera amené à effectuer des analyses complémentaires afin d’appréhender au mieux les besoins du patient et la technique qui répondra précisément à ses exigences.
L’intervention est subie sous anesthésie générale ; le patient devra donc être à jeun la veille de l’opération.
Le chirurgien effectue une réduction de l’estomac grâce à une cœlioscopie. Il procède avec la section de la partie supérieure de l’estomac qui sera directement liée au petit intestin, pour que de cette façon la nourriture ne transite plus à travers de la partie inférieure de l’estomac.

Hospitalisation

L’opération dure en moyenne entre 2 et 3 heures, pour une hospitalisation allant de 4 à 8 jours.

Suites opératoires

Néanmoins, comme toute opération chirurgicale d’envergure, les suites d’une opération de bypass gastrique requièrent un suivi permanent de la part du chirurgien ainsi qu’une discipline rigoureuse de la part du patient afin d’éviter toute complication éventuelle liée à l’opération : infections, vomissements, malaises, etc…Le suivi sert aussi à éviter les troubles psychologiques susceptibles de se manifester après la chirurgie : le patient peut avoir du mal à s’habituer à la nouvelle forme de sa silhouette. La réaction de son entourage peut avoir un impact très négatif sur son comportement.

 

Résultat

Une des principales caractéristiques du bypass c’est la vitesse fulgurante de la perte de poids observée après l’opération. En effet, il suffit de seulement quelques mois (généralement entre 10 et 15 mois) pour que le patient bénéficie d’une perte de poids qui varie entre 70 et 90% de l’excès de poids. Ce chiffre correspond pratiquement à une perte allant de 30 à 40 kg en moyenne.

 

Grossesse après Bypass gastrique

Une grossesse peut être envisagée après un bilan biologique normal. Ce bilan indique le dosage sanguin de la vitamine B9 et des oligo- éléments. Il est fortement conseillé de ne pas planifier une grossesse avant les 12 mois post-opératoires. À présent, il n’existe aucun consensus sur le délai entre le Bypass et la grossesse. L’élément important est la stabilité du poids pour prévenir les risques de prématurité, de rachitisme et de malformations qui peuvent être induites par une carence en fer, en vitamine D, en calcium et spécifiquement en B9 chez la mère

 

Que faire en cas de grossesse après une chirurgie de l’estomac?

  • – Il faut faire régulièrement un bilan vitaminique durant les premiers et les derniers mois de la grossesse.
  • – Continuer à prendre ses suppléments vitaminiques
  • – Il est possible de prescrire un bilan biologique chez le nourrisson en fonction des circonstances de suivi de la grossesse.