La sleeve est une chirurgie bariatrique qui sert à traiter l’obésité. À la différence de la mise en place d’un anneau gastrique cette intervention est irréversible. L’opération va supprimer une grande partie de l’estomac (les ¾_) pour ne garder qu’un petit réservoir à travers lequel passeront les aliments consommés. Ce geste vise à provoquer une sensation de satiété ce qui induit un apport alimentaire réduit.

 

La chirurgie concerne les personnes ayant un IMC >35kg/m2. Ses avantages sont multiples :  le circuit intestinal est conservé ce qui permet de prévenir les carences. La récupération est facile. Les complications chirurgicales sont rarissimes.  De plus, le résultat est surprenant : la première année suivant la chirurgie, le patient perd plus de 30 35kg/m2kg. On observe également une amélioration du diabète, du trouble métabolique et de l’hypertension artérielle aussi. En outre, la réduction du volume de l’estomac permettra de réduire le taux de la ghréline qui est une hormone responsable de la sensation de faim. Le patient doit s’engager à suivre des règles diététiques et hygiéniques strictes afin d’atteindre les objectifs de son intervention. La consultation d’un nutritionniste est obligatoire.

 

La Sleeve, comme les autres chirurgies bariatriques la pose d’un anneau gastrique et le Bypass requiert l’intervention de plusieurs spécialistes. Chaque spécialiste a un rôle bien particulier.

 

  • Le chirurgien bariatrique définit les caractéristiques de l’obésité et ses répercussions sur la santé du patient : âge, poids, taille, antécédents médicaux, maladies et troubles surgies comme le diabète, l’apnée du sommet et l’hypertension artérielle. Il prépare un bilan.
  • Le cardiologue effectue une échographie cardiaque pour s’assurer que le cœur fonctionne bien.
  • Le pneumologue vérifie que les poumons ne présentent aucune contre-indication à la chirurgie
  • Le gastro-entérologue réalise une endoscopie gastrique pour explorer l’estomac et pour s’assurer qu’il n’est pas affecté par le germe « helicobacter pylori » qui doit être traité avant chaque opération
  • Le nutritionniste cerne tous les détails supplémentaires en rapport avec l’obésité : son histoire, son ancienneté, les habitudes alimentaires du patient etc.
  • L’endocrinologue vérifie que l’obésité n’est pas dûe à une pathologie qu’il faut traiter : la maladie de la thyroide par exemple.
  • Le psychiatre détermine les antécédents psychiatriques et s’assurer que le patient est bien apte à subir la sleeve.

 

Un contrôle régulier est nécessaire après l’intervention. Le chirurgien bariatrique et le nutritionniste fournissent au patient de nombreux conseils à suivre afin d’alléger les suites opératoires après la sleeve.