Les personnes obèses ayant un surplus graisseux à l’intérieur de l’abdomen, qui se situe autour des organes intérieurs de l’organisme présentent un risque accru au développement du diabète de type 2.Le diabète de type 2 est associé à une alimentation riche en sucres, pauvres en fibres, fruits et légumes.
sleeve gastrectomie pour traiter le diabète de type 2
L’absence d’une bonne hygiène alimentaire favorise l’accumulation de la graisse dans le corps. Les amas graisseux  couvrent les organes y compris le pancréas. Une résistance à l’insuline dans les tissus se produit alors, et le pancréas ne fonctionne plus comme avant. Un pancréas épuisé implique une augmentation du taux du glucose dans le sang et donc, un diabète de type 2.  La maladie
peut être soignée par la perte de graisse sur le pancréas. Les personnes obèses qui souffrent de cette maladie peuvent guérir si elle réussissent à perdre du poids.

Pancréas et graisse abdominale

 

Chez un patient diabétique, les cellules ne réagissent plus à l’insuline. Elles ne sécrètent plus assez d’hormones pour fonctionner correctement ce qui entraine un problème d’absorption de glucose qui reste dans la circulation sanguine provoquant ainsi une augmentation du taux du sucre dans le sang. Conséquences ? fatigue intense, problèmes cardio-vasculaires, altération des organes, soif, problèmes de cicatrisation des brûlures et des plaies.
La graisse excédentaire, qui se trouve dans le pancréas est responsable de ce problème. Pour que l’état du pancréas revienne à la normale, il faut que cette graisse abdominale disparaisse.

La chirurgie de l’obésité réduit l’indice glycémique

C’est déjà prouvé par la communauté scientifique, l’indice glycémique chez les personnes obèses diabétiques, diminue rapidement après une chirurgie de l’obésité (une sleeve, une gastroplastie ou un bypass). Cette amélioration est fréquemment visible avant même la perte du poids. Impressionnant !

La sleeve stimule la production des hormones intestinales

Au cours d’une sleeve, on réduit le volume de l’estomac mais, on ne modifie pas la taille de l’intestin. Après la chirurgie, le fonctionnement des cellules de l’intestin s’améliore. Les cellules intestinales absorbent une quantité plus élevée de glucose alimentaire. Parallèlement et d’une manière très rapide, une population de cellules se développe. Ces cellules produisent une hormone capable de stimuler la fabrication de l’insuline dans le pancréas (hormone GLP-1). Résultat :  le contrôle de la glycémie devient plus rapide.

La Sleeve : indication

Une sleeve ne peut être indiquée que pour les patients qui réunissent ces conditions :
– IMC >= 35
–  Une comorbidité susceptible de nuire à la santé : maladies cardiovasculaires, troubles respiratoires, apnée du sommeil, déséquilibre métabolique sévère comme le diabète de type 2, maladies articulaires…
– Après l’échec d’une cure d’amaigrissement de longue durée