L’obésité présente l’un des problèmes majeurs de notre époque. Des milliers d’hommes et de femmes en fleur d’âge succombent chaque année à cause des répercussions de cette maladie grave. De nos jours, on compte à peu près un milliard de personnes en surpoids contre 800 millions touchées par la famine. Dans ce monde, il y a ceux qui périssent parce qu’ils ont faim et ceux qui meurent parce qu’ils ont trop mangé…

tunisie : opérations pour maigrir pas chers

Quand parle-t-on d’une prise de poids grave ?

Notre organisme a besoin d’une certaine quantité de graisse pour nous fournir l’énergie. Les surplus graisseux inutile, il le stocke dans de petits réservoirs, qui sont les cellules graisseuses. La consommation d’aliments gras, de sucreries, de boissons gazeuses, de produits surgelés…ainsi que la sédentarité et le manque d’activité physique stimule l’accumulation des cellules graisseuses dans toutes les parties de notre corps.

Une personne ayant un IMC qui se situe entre 25 et 29 et une personne en surpoids. Par contre, si elle présente un IMC>30 on peut considérer qu’elle souffre effectivement de l’obésité. Un IMC > 40 est signe d’une obésité aiguë et dangereuse pour la santé. De nombreuses méthodes permettent de déterminer le degré de l’obésité : on calcule le rapport entre la taille, le poids ou on mesure le tour de hanches et le tour de la taille.

 

Le coût d’une chirurgie de l’obésité

Les pathologies associées à l’obésité morbide sont nombreuses. On cite par exemple, le diabète2, le cholestérol, les troubles cardiaques, les troubles de respirations, l’artériosclérose… Perdre du poids, il faut absolument perdre du poids pour protéger sa santé et sa vie. C’est aussi un besoin nécessaire pour retrouver sa confiance en soi et pour avoir une meilleure vie sociale. N’oublions pas que les personnes obèses souffrent généralement d’une grande discrimination sociale.

chirurgie obésité en  tunisie  : perdre du poids et protéger sa santé

 

Imaginez l’impact de ces deux conditions : avoir du mal à se réconcilier avec son image physique, souffrir de maladies graves et supporter la réaction négative de l’entourage. Or traiter l’obésité en Europe coûte les yeux de la tête surtout que l’opération est lourde. Elle nécessite un long suivi postopératoire par une équipe pluridisciplinaire. Ce n’est pas le chirurgien bariatrique qui intervient seul pour traiter l’obésité. Il doit être entouré par une équipe de spécialistes pour bien étudier le dossier du patient et pour décider si le traitement chirurgical convient ou non au traitement de son cas. Bien sûr l’implication du nutritionniste est nécessaire. Son rôle consiste à aider le patient à suivre une bonne hygiène alimentaire et à prévenir les carences en vitamines. Bref, perdre du poids, lorsqu’on est obèse est un travail de longue haleine.

Le patient doit être motivé et prêt à relever le défi. Le côté psychologique est d’une grande importance. Choisir de patienter, de changer ses habitudes alimentaires et son mode de vie est ce qu’il faut faire pour ne plus souffrir de l’obésité ou de l’obésité morbide. La question d’argent peut inquiéter. Ça c’est vrai. Mais, dans la vie, il faut faire des sacrifices. Et lorsqu’on veut on peut sans aucun doute. Les personnes souffrant de l’obésité doivent mettre leur santé en priorité. Ils doivent faire des économies pour épargner les frais de leur prise en charge. Heureusement que la chirurgie de l’obésité est considérée comme une opération réparatrice. Elle est donc remboursée par les assurances. Ne perdez pas l’espoir si votre surcharge pondérale vous gêne trop. Il y a certainement une solution. Si vous trouvez que le coût d’une chirurgie bariatrique est trop élevé par rapport à vos capacités budgétaires alors vous pouvez solutionner autrement : faire votre chirurgie de l’obésité : sleeve, Bypass, ou anneau gastrique en Tunisie.