L’obésité Gynoïde est très commune chez les femmes : les muscles se relâchent.  Les masses graisseuses s’accumulent au niveau des fesses et des cuisses. Elles se répartissent sur le reste du corps selon une forme de poire. La ménopause réduit la sécrétion des hormones féminines. Ce changement hormonal transforme progressivement l’obésité de type gynoïde en une obésité androïde. Des complications métaboliques se manifestent alors, comme le diabète de type 2, les maladies cardiovasculaires, et le cancer. Il faut absolument perdre du poids….

obesite maigrir chirurgie bariatrique tunisie

Obésité et régime

Les femmes obèses cherchent généralement à suivre des régimes très stricts pour perdre du poids. Toutefois, il faut comprendre qu’il n’existe aucun régime amaigrissant miracle. Une cure d’amincissement vraiment efficace doit contribuer à faire perdre plus d’un kilo de masse graisseuse par semaine. Dans ce cas, la perte de graisse s’accompagne nécessairement d’un affaiblissement de la musculature et d’une importe perte d’eau. Or, à ce jour, il n’existe aucun régime amaigrissant qui permet de perdre plus d’un kilo par semaine. Inutile donc de proscrire définitivement les aliments riches en glucides, en lipides et en protides. Pour bien fonctionner, notre organisme a besoin de ces nutriments. Il faut aussi se méfier de l’effet yoyo. Car, un régime qui permet une rapide perte de poids entraine nécessairement un risque de reprendre le poids perdu après une certaine période. Cet effet, accentue l’obésité encore plus…

Que faire alors pour perdre du poids lorsqu’on est obèse ? Ce que nous venons de citer comme information sur les régimes amaigrissants sévères ne vise pas à décourager les personnes souffrant de l’obésité et qui souhaitent maigrir à tout prix. Faire un régime pour lutter contre cette pathologie grave et très recommandé. Mais, il faut savoir que ce n’est pas une décision à prendre seul. Avant de changer son alimentation, il faut consulter un bon nutritionniste capable de proposer la bonne cure d’amaigrissement, une cure qui aide à perdre du gras sans induire des carences en vitamines et en nutriments.

L’activité physique pour lutter contre l’obésité

L’obésité affecte les femmes sédentaires durant leur temps de loisirs et celles qui sont modérément actives. En effet, nos réserves d’énergie se situent dans nos tissus adipeux. Ces réserves sont constamment utilisées par notre organisme. Cette condition doit être respectée : il faut toujours avoir un équilibre entre les apports et les dépenses énergétiques c’est-à-dire entre la quantité des cellules graisseuses stockées et la capacité du corps à les brûler.

L’obésité est la conséquence d’un déséquilibre entre nombre de calories dépensées et la quantité de calories consommées ce qui explique pourquoi on considère le manque d’activité physique comme un facteur important de la survenue de cette pathologie.

Le fait de bouger et de faire régulièrement quelques exercices physiques favorise les dépenses énergétiques et entraine une réduction de la masse grasse corporelle.

La chirurgie bariatrique pour traiter l’obésité

Selon des études récentes, la catégorie féminine est surreprésentée dans les interventions de chirurgie bariatrique. Pourquoi ? La majorité des femmes subissent quotidiennement une forte pression qui augmente leur poids jusqu’à avoir un IMC >30 (Indice de masse corporelle). Beaucoup se font opérer pour perdre du poids. Le traitement chirurgical est le dernier recours lorsqu’un régime associé à une activité physique ne fonctionne pas. Il se décline en trois types d’interventions réparatrices, toutes visent à réduire l’absorption calorique :  la sleeve qui est la plus fréquemment pratiquée, le bypass et la gastroplastie. Voir séjour médical pour faire une chirurgie de l’obésité en Tunisie ou Sleeve Tunisie prix tout compris.