L'adipocyte, cellule de stokageLa graisse représente de 10 à 14 % du poids du corps de l’homme et de 18 à 22 % du poids du corps de le femme.
C’est une réserve de carburant pour notre corps.
Elle est fabriquée à la fin de chaque repas, à partir d’une faible partie des sucres contenus dans les aliments du repas à l’intérieur de cellules spécialisées appelées ADIPOCYTES.
L’ensemble des adipocytes (environ 35 milliards) constitue le tissu adipeux.
Celui-ci prédomine, chez l’homme, dans le haut du corps (abdomen et thorax), tandis que, chez la femme, il est plus abondant dans la partie inférieure.

A la fin du repas, 70 % des sucres ingérés passent dans le sang où ils vont être utilisés par l’ensemble de nos cellules pendant les 6 heures qui suivent.
Les 30 % restants pénètrent à l’intérieur des adipocytes où ils sont transformés en triglycérides (graisse) et stockés : ce processus biologique s’appelle la LIPOGENESE.
Le déstockage des graisses se fait lorsque notre organisme manque de carburant, principalement la nuit pendant le sommeil, mais aussi, éventuellement pendant la journée si l’écart entre 2 repas est trop long : le processus biologique de déstockage s’appelle la LIPOLYSE.

La répartition des sucres dans l’organisme à la fin du repas (70 % dans le sang et 30 % pour le stockage) dépend complètement du fonctionnement d’une hormone pancréatique l’insuline

En cas de dérèglement de cette hormone (très fréquent), il y a détournement des sucres au profit des adipocytes (HYPERLIPOGENESE) et au détriment du sang (baisse de l’énergie, coups de pompes, fringales).

Ainsi, prendre du poids résulte du fait de mal utiliser ce que l’on mange!

La LIPOLYSE (déstockage des réserves de graisse) peut elle aussi être perturbée.
2 systèmes hormonaux contrôlent la lipolyse.

Le principal est l’ADRENALINE (hormone surrénalienne) : elle commande le stockage en stimulant des capteurs intra-adipocytaires appelés RECEPTEURS alpha-adrénergiques et commande le déstockage en stimulant une autre variété de capteurs intra-adipocytaires appelés RECEPTEURS béta-adrénergiques.
Dans un adipocyte normal il y a équivlalence de nombre entre les récepteurs alpha-adrénergiques et les récepteurs béta-adrénergiques.

Dans certaines régions du corps, les adipocytes peuvent manquer de récepteurs béta-adrénergiques ou les perdre :
il y a alors HYPOLIPOLYSE ou défaillance de déstockage.

Ainsi, prendre du poids est le résultat d’un manque d’élimination de la graisse stockée

Le deuxième système hormonal de contrôle de la lipolyse est le GLUCAGON (hormone pancréatique) dont le fonctionnement est directement influencé par l’insuline.
Lorsque la régulation de l’insuline est perturbée, celle du glucagon est obligatoirement anormale