La sleeve gastrectomie est l’intervention la plus fréquente parmi les opérations de chirurgie de l’obésité. Les patients concernés sont majoritairement des femmes dont la moitié environ sont en âge de procréer.

grossesse apres sleeve Oui ou Non

Envisager une grossesse au moins 18 mois après la sleeve

Les opérations de chirurgie bariatrique apportent leur lot de changements pour le corps. Il est important de laisser à l’organisme le temps de gérer et de s’habituer à ces changements. Pour une grossesse sans encombre et en toute sécurité, les médecins préconisent d’attendre 18 à 24 mois après sa sleeve gastrectomie avant de tomber enceinte. Il est en effet recommandé d’attendre une stabilisation du poids avant d’entamer une grossesse.

Que faire quand on tombe enceinte avant ce délai ?

Malgré les recommandations citées plus haut, de nombreuses patientes tombent enceintes quelques mois après l’opération de chirurgie de l’estomac. Si les autres interventions de chirurgie bariatrique (comme le bypass gastrique) peuvent augmenter le risque d’accouchement prématuré et provoquer des retards de croissance intra-utérins, la sleeve gastrectomie reste moins susceptible de perturber la grossesse. En effet, cette opération ne modifie pas le processus digestif et ne limite pas l’absorption des nutriments, ce qui assure un meilleur développement du fœtus.  Certaines règles de base doivent tout de même être respectées :
• S’assurer de rester bien hydratée
• S’alimenter en petites portions de nourriture plusieurs fois par jour
• Prendre des compléments alimentaires en cas de déficit nutritionnel (carence en vitamines ou en fer…)Il faut savoir également que plus la sleeve et la grossesse sont espacées dans le temps, et moins la patiente sera prédisposée à accoucher par césarienne.

Faire attention à la contraception après une chirurgie de l’obésité

Plusieurs études font état d’une recrudescence de l’activité sexuelle et une augmentation de la libido chez les femmes ayant subi une intervention de chirurgie bariatrique.
Des chercheurs du département de chirurgie bariatrique de l’hôpital de Whittington (Londres, Royaume-Uni) ont trouvé que la moitié des grossesses survenues dans les 18 mois suivant l’opération avaient eu lieu malgré la prise d’un traitement contraceptif.
Il convient en effet de bien choisir la méthode de contraception durant cette période. Les opérations de chirurgie restrictive peuvent par exemple limiter l’absorption digestive des contraceptifs oraux, les rendant inefficaces. En outre, la pose et le maintien d’un dispositif intra-utérin peut être problématique chez une patiente obèse.
A l’image des autres opérations de chirurgie de l’obésité, la sleeve gastrectomie est une intervention lourde pouvant entraîner des complications, que le patient ne doit pas ignorer. Elle nécessite une prise en charge et un suivi multidisciplinaire à vie.