La boulimie hyperphagique est un trouble de comportement alimentaire. Elle consiste à consommer une importante quantité de nourriture dans un temps très limité jusqu’à provoquer un problème de digestion. Le patient ne cherche pas à compenser l’ingestion massive. Il souffre de surpoids ou de l’obésité. Les spécialistes associent la boulimie aux stress, à l’anxiété, à la dépression et aux troubles de règles . Certaines recherches montrent qu’une protéine bactérienne est souvent responsable de l’apparition des troubles de comportement alimentaire.

Pourquoi devient-on boulimique ?

La paroi intestinale de chaque être humain est tapissée par des milliards de bactéries. Certaines de ces bactéries, comme la Escherichia Coli par exemple, quand elles sont soumises à un stresse secrètent une bactérie appelée ClpB semblable à la mélanotropine, l’une des hormones de la satiété. La ClpB réduit l’appétit. Le système immunitaire agit pour contrer son effet. Il produit des anticorps. Ces derniers se dirigent vers l’hormone de satiété et modifient son action vers la boulimie.

Les troubles boulimiques induisent une forte prise de poids souvent remarquée par l’entourage. Ils nécessitent une prise en charge ambulatoire pluridisciplinaire : les habitudes alimentaires doivent être modifiés. Les problèmes d’ordre psychologiques doivent être traités. L’hospitalisation est parfois indispensable.

Obésité

L’obésité est une pathologie grave vue ses risques néfastes sur la santé.  Les retentissements peuvent être d’ordre physique (diabète, apnée au sommeil hypertension, troubles cardiaques…), psychologique (anxiété, dépression, manque de confiance en soi) et social (isolement, discrimination…) Une importante surcharge pondérale peut être considérée comme un handicap au travail.

Le suivi médical prévient les risques. Le patient doit obligatoirement avoir plus de 17 ans et ne doit présenter aucune contre-indication à l’intervention chirurgicale. Il faut aussi qu’il ait une réelle envie de perdre du poids. Il faut qu’il suive à la lettre les conseils de son médecin traitant : modifier ses habitudes alimentaires et faire une activité physique. En cas d’échec le médecin peut lui proposer une autre solution : une chirurgie bariatrique : une Sleeve, un Bypass ou une Gastroplastie.

Chirurgie de l’obésité

Sleeve, Bypass, Anneau gastrique

La chirurgie de l’obésité vise à réduire la quantité de la nourriture ingérée en provoquant une sensation de satiété. Elle se pratique sous contrôle diététique et se réalise par cœlioscopie. Trois interventions réparatrices permettent d’ aider les patients souffrant de l’obésité à perdre du poids.

Placer autour de la portion initiale de l’estomac un anneau gastrique ajustable qui le transforme en une sorte de sablier : gastroplastie

Réaliser un court-circuit au sein de l’estomac c’est ce qu’on appelle de bypass gastrique. L’intervention réduit l’ingestion des aliments, le même objectif d’une mise en place d’un anneau gastrique sauf que le Bypass diminue la résorption de la nourriture dans l’intestin grêle.

La sleeve gastrectomie peut être une alternative à la gastroplastie et au bypass. L’opération consiste à faire l’ablation des ¾ de l’estomac ce qui engendre un caractère restrictif. La sensation de faim diminue.

 

: