Avoir un anneau gastrique, rend l’estomac beaucoup plus petit. De ce fait, le traitement post-opératoire d’un anneau gastrique consiste non seulement à manger beaucoup moins que d’habitude mais, essentiellement à apprendre à manger aussi lentement que vous pouvez.

Habituellement, votre médecin ou votre diététicien vous apportera conseils sur tout ce que vous pouvez consommer et tous ce que vous devriez éviter. Par ailleurs, il est très important de suivre ces directives pour réussir son régime alimentaire.

Après la chirurgie

Lorsque vous allez quitter l’établissement hospitalier pour rentrer chez vous, vous ne seriez autorisé qu’à manger des aliments liquides ou purée pendant les 3 premières semaines après votre intervention. Par la suite, vous ajouterez progressivement des aliments solides.

Lorsque vous commencez à manger à nouveau des aliments solides, vous allez rapidement vous sentir rassasié juste avec des petites portions de nourriture.

La taille de votre estomac peut s’accroître petit à petit avec le temps. Mais, elle ne tiendra pas plus qu’une tasse ou l’équivalent de 250 millilitres de nourriture mâchée. Tandis que la taille normale d’un estomac peut contenir jusqu’à 4 tasses, c’est-à-dire 1 litre d’aliments. De ce fait, il va falloir être prudent et vigilant en suivant les conseils de votre médecin pour éviter les complications.

Durant, les 6 premiers mois, votre perte du poids sera très significative vue la nature de vos repas qui sont majoritairement composés de liquides. Cependant, vous aurez des courbatures et vous allez vous sentir faible, fatigué et déshydraté. Ce sont des symptômes normaux et passagers qui disparaîtront lorsque votre corps sera habitué à votre nouvelle hygiène de vie.

Une nouvelle façon de manger

N’oubliez pas de prendre votre temps en mangeant lentement et en mâchant chaque bouchée. L’ouverture de votre estomac est très petite, pour cela, il ne faut surtout pas avaler les aliments comme vous avez l’habitude de faire avant la chirurgie.

Après l’intervention, le temps normal d’un repas durera entre 20 et 30 minutes. Il ne faut pas manger vite pour ne pas vomir. Dorénavant, vous devriez vous habituer à manger 6 petits repas pendant la journée au lieu de 3. Entre temps, vous ne devriez pas grignoter ou avoir des collations. De plus, il va falloir arrêter de manger dès que vous sentiez rassasié. Pensez à utiliser des petits plats pour mieux contrôler la taille des portions.

Certains aliments peuvent causer de la douleur ou de l’inconfort comme les pâtes, le riz, le pain, les légumes crus et les viandes. L’ajout d’une sauce ou un bouillon à faible teneur en matière grasse peut les rendre plus faciles à digérer. D’autres aliments peuvent être gênants tels que les fruits secs ainsi que les aliments riches fibres.

Vous devriez boire jusqu’à 8 tasses ou 2 litres d’eau ou d’autres liquides non caloriques durant la journée. Cependant, il va falloir s’abstenir d’en consommer avec les repas et durant les 30 premières minutes après avoir mangé.

V comme vitamine

Votre corps peut manquer de vitamines et de minéraux. De ce fait, assurez-vous d’en avoir quotidiennement. La vitamine B12, le calcium par jour et de la vitamine D. à titre d’exemple, votre corps peut absorber seulement environ 500 mg de calcium à la fois. De ce fait, vous pouvez recourir à 2 ou 3 doses par jour.

Vous devrez avoir des examens réguliers pour suivre votre poids et l’état général de votre santé.

Ne pas faire vos courses à l’aveuglette

 

Lisez les étiquettes des aliments pour éviter ceux qui sont riches en calories. Il est important d’obtenir autant de nutriments que possible sans avoir trop de calories.

Ne mangez trop gras ou sucré. Par ailleurs, limitez votre consommation d’alcool. En effet, les boissons alcoolisées contiennent sont très caloriques. Parallèlement, les boissons gazeuses contiennent beaucoup de sucre pour cela, le mieux est de ne pas en consommer.

Save